Histoire

Fondée en 1952 par Pierre Kaelin, qui dessine également le costume des chanteuses et chanteurs, la formation chorale devient rapidement un ambassadeur du Pays de Fribourg.

Pierre Kaelin crée Messire François en 1953, œuvre majeure qui obtiendra le prestigieux Prix Italia à Florence en 1954.

Quatre directeurs se sont succédé à la direction musicale: Pierre Kaelin, le fondateur, en a assuré la conduite jusqu’en 1993 suivi d’André Ducret avant que Pierre Huwiler, neveu de Pierre Kaelin, n’en devienne le directeur pour deux décennies, jusqu’en 2016. Jérémie Zwahlen dirige la Chanson de Fribourg depuis septembre 2016.

L’effectif actuel compte près de trente choristes.

Le répertoire, de type « art choral », est composé essentiellement de chants profanes et des musiques originales de nos directeurs-compositeurs. Pierre Kaelin a écrit plusieurs compositions dans une perspective humanitaire comme la Symphonie des deux mondes (1980), donnée plus d’une quarantaine de fois dans le monde entier (Barcelone, Florence, Genève, Karlsruhe, Rome,…) En 1953, Pierre Kaelin crée Messire François, qui décroche le premier prix à Arezzo (I). Il écrit aussi Votre monde, Seigneur (1962), la Joie partagée (1965) ou encore l’opéra Ischa (1969).

Sous la direction de Pierre Huwiler, La Chanson de Fribourg a enregistré plusieurs CD, à savoir en 1998, Made in Switzerland (chants populaires) ; en 2000, Sur la Terre comme au Ciel (chants religieux populaires) ; en 2002 sortie du CD 50 ans et 1 jour comprenant les titres fameux de La Chanson à l’occasion des cinquante ans de la fondation de la formation chorale ; en 2009, Passeur d’étoiles, en hommage à Emile Gardaz. En novembre 2014, Pierre Huwiler a écrit, avec Josiane Haas, le spectacle Pontéo produit par La Chanson de Fribourg lors de l’inauguration du pont de la Poya (sortie du CD éponyme).

Depuis 2006, à la suite du Chœur symphonique, la Chanson de Fribourg reprend l’organisation de la tradition des Chemins de la Croix. Cette œuvre créée en 1966 par Pierre Kaelin sur des paroles d’Emile Gardaz est donnée lors de trois représentations, annuellement au temps de Pâques.

La formation chorale est régulièrement partie en tournée à l’étranger, notamment au Canada, aux Etats Unis, au Brésil, au Japon, en Espagne et au Vietnam.

La Chanson de Fribourg se produit fréquemment sur les ondes de la Radio suisse romande (RTS, La Première), dans le cadre du Kiosque à musiques.

Les commentaires sont fermés.

-->